En attendant bébé...

Pendant les neuf mois de la grossesse, le bébé s'épanouit dans le ventre maternel.

Il est déjà en communication avec l'environnement extérieur, avec ses parents, les personnes qui l'entourent. Il est dès le début un être à part entière qui vit, reçoit et mémorise les événements. Toutes les étapes de son développement comptent!

 

Avant et pendant la grossesse, l'ostéopathe accompagne le corps de la maman dans ses grands changements morphologiques en s'assurant de la bonne mobilité de son bassin, de toutes les structures jouant un rôle important au cours de la grossesse. Il aide au développement du lien mère-enfant. Il est un accompagnant dans le projet naissance. Il vise à diminuer de nombreux maux que peut rencontrer la future maman.  

   

Pendant la grossesse

Troubles fonctionnels mécaniques :

Douleurs lombaires, coccygiennes, cervicales ou dorsales  Sciatiques                                                                          Lumbago...

Troubles digestifs :

Nausées                                                                               

Digestion laborieuse                                                       Spasmes                                                     

Constipation, ballonnements...

Troubles circulatoires :

Hémorroïdes                                                                                     Jambes lourdes et gonflées...

Troubles gynécologiques :

Contractions ou spasmes utérins

Mauvaise gestion de la contraction périnéale

Le bébé ne se retourne pas...

Troubles émotionnels :

Anxiété, stress, déprime...

 

Quelques semaines après l'accouchement, une consultation en ostéopathie permettra à la maman de retrouver plus rapidement un équilibre global, d'accompagner les éventuelles douleurs résiduelles à la naissance (bassin, dos...), d'optimiser la rééducation du périnée, de faciliter la cicatrisation (césarienne, épisiotomie)... 

L'arrivée de bébé...

La naissance est un moment important pour l'enfant. Elle peut être regardée comme un traumatisme devant les contraintes physiques considérables s’exerçant sur lui. Des forces importantes (contractions utérines, poussées sur le ventre, tractions, forceps, ventouses....) peuvent bloquer, perturber le fonctionnement normal des structures crâniennes et lui occasionner des troubles fonctionnels immédiats et ultérieurs (sommeil difficile, pleurs, régurgitations, coliques, difficulté à la tétée, affections ORL...). Elles expliquent en partie les fréquentes déformations crâniennes visibles et les positions de confort qu'il peut prendre (tête tournée d'un côté, mauvais positionnement des hanches, des pieds....).

 Un traitement ostéopathique précoce permet d'effacer les séquelles éventuelles de la naissance. Nombreuses sont les contraintes vécues par le bébé, chaque naissance devrait être suivie d'un examen ostéopathique attentif. 

Ci-dessous, un tableau récapitule les différents motifs de consultation possibles:

 

Bébé

Naissance :

Prématurité                                                                            

Naissance déclenchée, très rapide, très longue                              

Mauvaise présentation dans le bassin, siège...                                

Poussées sur le ventre                                                               

Utilisation d'instruments (forceps, ventouse)                             

Cordon autour du cou et/ou des épaules...                        

Réanimation, intubation                                                            Césarienne                                                                                  Péridurale                                                                                        

Gémellité…

Troubles mécaniques :

Position de la tête asymétrique, torticolis, crâne asymétrique        Tremblements (mâchoire, bras, jambes)                                          

Œil plus fermé que l'autre, œil qui coule, strabisme              

Difficulté à la tétée                                                                    

Position de confort asymétrique des pieds, des jambes, du dos, se cambre                                                                                          

Chute de table à langer                                                               

Hypertonicité, apathie...

Troubles digestifs :

Reflux                                                                                            

Coliques, constipation...

Troubles ORL :

Rhinites, otites                                                                                       

Poussées dentaires...

Troubles émotionnels :

Pleurs                                                                                 

Sommeil difficile                                                                      

Tensions...

Vaccins (en préparation, après l'injection pour l'assimilation)

 

La vidéo qui suit relate les différentes étapes d'un accouchement: 

La consultation avec bébé

L'objectif de la séance d'ostéopathie est de libérer l'enfant des différents traumatismes physiques, émotionnelsliés à la vie in utero et à la naissance. L'histoire de la maman, du papa, du couple est aussi l'histoire de bébé dès les premiers instants de sa vie. Le nourrisson est très lié à cet environnement émotionnel et n'a peut être pas encore eu la possibilité d'exprimer et de transformer ses émotions. Toute l'histoire de bébé est prise en compte pour l'aider à se libérer. Ainsi, seuls le papa et la maman peuvent accompagner l'enfant lors de la séance, ce doit être un lieu intime et rassurant pour lui.

La séance d'ostéopathie n'est pas douloureuse pour l'enfant, même si sa naissance a été difficile. Toutefois, il peut pleurer pendant la consultation afin d'exprimer des émotions telles que la colère, le chagrin, la peur... relatives à son histoire. Traiter physiquement l'enfant en le laissant s'exprimer lui permet de se libérer de certaines tensions pour qu'il retrouve son équilibre.

Les bénéfices d'une séance d'ostéopathie effectuées peu de temps après la naissance sont importants. Certains problèmes qui apparaîtraient plus tard peuvent ainsi être évités: décalage de mâchoire, problèmes oculaires, déformations d'un genou, scoliose...

Soyez donc prêts à ce que votre enfant veuille se libérer de certaines tensions et laissez-le s'exprimer. Un enfant qui pleure n'est pas forcément un enfant qui souffre ou qui va mal. Accompagnez-le lors de la séance tout en lui permettant de s'équilibrer de façon naturelle. 

 

A noter: La séance doit être réalisée à distance de vaccins. Il vous faut compter 3, 4 jours minimum après ou avant une injection afin de ne pas fatiguer l'enfant.

Il vous est demandé d'apporter son carnet de santé, un doudou, sa tétine, un change, un échantillon de lait en poudre si l'allaitement est artificiel, son biberon, la consultation aux heures de repas étant possible.


Amélie TRANCHANT

  Ostéopathe D.O.

Etiothérapeute

28, rue Clairaut

75017 PARIS

 01 42 28 92 72

osteointegrative@

gmail.com